Tout savoir sur le chauffage central

Le chauffage central est un système de chauffage qui utilise une chaudière pour produire l’énergie nécessaire. Cette dernière peut fonctionner avec du gaz, du bois ou du fioul. Elle se présente comme la source de la chaleur émise via le plancher chauffant ou les radiateurs. Le chauffage central dispose des atouts mais il a aussi ses petits inconvénients par rapport à d’autres systèmes de chauffage comme la pompe à chaleur, le poêle ou encore les radiateurs électriques. Vous pouvez demander des informations supplémentaires concernant ce type de chauffage auprès d’un expert dans le domaine comme un chauffagiste du 94e.

Caractéristiques du chauffage central et de son circuit

Pour mieux comprendre le fonctionnement du chauffage central, il faut connaitre ses différences par rapport aux autres chauffages dont principalement les pompes à chaleur et les radiateurs électriques. Un chauffagiste du 94e peut apporter des explications à ces propos.

Il faut noter que le bon fonctionnement d’un chauffage central est habituellement basé sur une chaudière. C’est celle-ci qui chauffe l’eau grâce à un combustible. Elle assure ensuite sa répartition à travers un circuit de chauffage central. Les émetteurs qui assurent la distribution de l’eau chaude sont souvent des radiateurs. Une fois refroidie, l’eau revient dans la chaudière et le cycle de chauffe recommence.

Que ce soit pour une maison individuelle ou bien un bâtiment collectif, l’usage du chauffage central est très courant. La raison est simple, il procure beaucoup d’avantages. Il faut noter aussi cependant qu’il a ses petits bémols qu’il ne faut pas négliger. Pour entretenir le chauffage central, faire appel à un expert est inévitable. C’est aussi le cas pour la réparation ou le dépannage en cas de souci.

Les avantages du chauffage central

Le chauffage central dispose de plusieurs atouts dont les trois les plus importants sont : la possibilité d’un rendement énergétique intéressant, la possibilité de l’usage avec des sources d’énergie renouvelables et le confort de chauffe.

  • Le rendement énergétique :

Il faut noter que le chauffage central est réactif et son contrôle est facile. En cas de souci, il est possible de faire appel à un chauffagiste du 94 pour bénéficier de l’aide ou des recommandations. Il permet donc d’appliquer une maitrise facile de la consommation. Mais c’est surtout l’existence de la chaudière qui est source de réelles économies. Il s’agit du point névralgique du circuit de chauffage. Toutefois, les constructeurs ne cessent d’en faire une conception de plus en plus performante. Ces nouveaux modèles de chaudière permettent de bénéficier de rendements qui peuvent aller jusqu’à 110% en termes de kWh PCI. Au final, la mise en place d’une chaudière à condensation au fioul ou au gaz réduit de 30 à 35% en moyenne la consommation énergétique et donc la facture de chauffage.

  • Les énergies renouvelables pour le chauffage central :

Au lieu d’utiliser les veilles chaudières au fioul, au gaz ou au propane, il est désormais possible de se servir d’une chaudière qui fonctionne aux énergies renouvelables dont principalement le bois. Cela peut être des bois en morceaux ou bien des granulés de bois. Ce sont des excellentes alternatives pour le chauffage d’un foyer. Non seulement il s’agit de l’énergie la plus abordable du marché mais il est également performante et écologique. Il peut cependant assurer entièrement le bon fonctionnement de la chaudière. De plus, la chaudière au bois est peu onéreuse.

  • Le confort de chauffe :

Le chauffage central avec une chaudière permet un circuit continu et en boucle. Cela assure une excellente propagation de la chaleur. Ce système garantie une chaleur agréable et uniforme. Ce qui n’est pas le cas avec un chauffage électrique qui fonctionne selon une température déterminée, faisant varier les pauses et les cycles de chauffe qui peuvent nuire au confort.

Quelques inconvénients du chauffage central à ne pas négliger

Bien que le chauffage central ait ses louanges, il a aussi quelques inconvénients qui ne peuvent pas être négligés. Le besoin de faire un stockage d’énergie (hormis pour les systèmes fonctionnant au gaz de ville) ainsi que la nécessité d’un investissement initial assez important en sont des exemples.

Le stockage d’énergie

Le fonctionnement de divers modèles de chaudière est assuré par des combustibles dont le GPL, le fioul ou encore le bois. Cela implique alors la nécessité d’un espace de stockage suffisant. Cela peut un espace aménagé particulièrement pour les bûches, un silo pour les granulés de bois ou encore une cuve pour les énergies fossiles. En parallèle à ce besoin d’espace, il ne faut pas oublier aussi l’importance du réapprovisionnement. C’est seulement dans le cas de l’utilisation d’un chauffage central relié à un gaz de ville que l’usager pourrait être épargné de ces opérations. C’est également le cas pour les utilisateurs d’un chauffage électrique ou à la pompe à chaleur air-air. Pour les autres cas, les opérations de réapprovisionnement et de stockage sont inévitables. Le chauffagiste du 94e peut conseiller des pistes à suivre pour trouver des bons fournisseurs.

L’investissement initial relativement important

Il y a une grande différence entre l’achat de radiateurs et l’installation d’un circuit de chauffage central avec une chaudière à condensation. Le budget nécessaire pour la mise en place de ces deux types de système de chauffage est totalement différent.

Les émetteurs électriques sont généralement abordables. C’est valable pour les radiateurs les plus performants comme ceux à inertie. Cependant, ils ne permettent pas de faire beaucoup d’économie énergétique. Il ne faut pas non plus oublier que l’électricité est l’énergie la plus onéreuse du marché. À l’inverse, la chaudière et le chauffage central requièrent un investissement important au départ mais qui sera amorti sur le long terme.

Possibilité d’optimiser chaque mode de chauffage

Sur le territoire français, le chauffage central figure parmi les systèmes de chauffage les plus utilisés. La raison de cet engouement est lié à l’arrivé de nouvelles chaudières plus économiques et plus performantes. Celles-ci sont aussi plus faciles à maitriser.

Toutefois, il y a des gens qui optent pour des systèmes de chauffage d’appoint, surtout si la maison en question n’est habitée que par intermittence, ou si le logement bénéficie d’un excellent niveau d’isolation thermique. Certains choisissent également la mise en place des systèmes de chauffage plus traditionnels comme la cheminée ou encore le poêle à bois qui ont la réputation d’être plus conviviaux. Dans tous les cas, il est toujours nécessaire de demander les conseils d’un chauffagiste du 94e qui peut recommander le type de chauffage adapté à la configuration du logement.